La rhinoplastie Informations

Chirurgie réparatriceAspects psychologiques de la Rhinoplastie
Le retentissement psychologique

Lorsqu’on est opéré jeune, l’image corporel n’est pas encore bien fixée. L’adolescent voit son image changer pratiquement tous les jours. Il n’est donc pas encore « habitué » à son visage. Si son nez est modifié, ce nouvel aspect sera très vite accepté car le précédent sera très vite oublié.

Au contraire au-delà de 40 ans il est moins facile « d’oublier » la forme de son nez précédent puisqu’on a vécu avec depuis plus de 20 ans. C’est donc avec plus de circonspection que l’on va approcher une patiente de 40 ans et on va bien écouter ses motivations et peut-être modifier modérément la forme de son nez, pour éviter des perturbations psychologiques trop importantes.

Au-delà de 60 ans une rhinoplastie n’est pas très raisonnable sauf lorsqu’il s’agit juste de supprimer une petite bosse. J’ai connu des patientes qui ont mis deux ans pour se remettre de leur aspect « nouveau », alors que l’intervention était réussie, le nez très esthétique, mais très différent de l’aspect précédent. On peut bien comprendre une personne de 60 ans qui modifie radicalement son aspect va être très perturbée puisque elle ne se reconnaîtra pas dans un miroir pendant une très longue période. En général on évite donc de procéder à des modifications morphologiques lorsque l’âge est un peu trop avancé.

D’autres aspects psychologiques sont intéressants

La dysmorphophobie existe souvent au niveau du nez. Il s’agit de personnes qui sont très perturbées par leur aspect physique, et qui parfois demande des modifications très mineures qui semblent les perturber beaucoup. Il s’agit souvent de patient qui vont de chirurgien en chirurgien, qui possède un dossier photographique très volumineux, et que l’on détecte souvent assez facilement. Bien sûr il ne faut pas opérer ces personnes car de toute façon leur problème n’est pas un problème morphologique mais plutôt psychologique, et une intervention chirurgicale ne leur rendra pas service au contraire.

Il existe un autre aspect intéressant de la rhinoplastie, c’est son aspect rajeunissant :

La rhinoplastie de rajeunissement peut faire partie d’une intervention chirurgicale lors d’un rajeunissement du visage. Il est facile de voir que la petite réduction d’une bosse sur un nez volumineux et un peu austère, donne immédiatement un aspect rajeuni au visage. Ceci s’explique par ce retour en arrière : lorsqu’on est enfant, tous les nez se ressemblent, ils n’ont pas de bosse, ils sont un peu retroussés et la pointe du nez est petite.

Lorsqu’on retire une bosse importante chez un adulte, finalement on revient en arrière puisqu’on « infantilise » le nez en retirant sa bosse, c’est ce qui donne immédiatement cet aspect rajeunissant.
- - - -

La rhinoplastie
Réparatrice
Esthétique
Psychologique
  » L'âge
  » Les conséquences
  » Le vieillissement
  » L'opération à refaire
Combien ça coûte
Différents types de nez
Introduction
Chez la femme
  » Les exemples
Chez l'homme
  » Les exemples
La consultation
Je veux refaire mon nez
Première consultation
Deuxième consultation
Consultation d'anesthésie
Lieu où vous serez opéré
Les suites opératoires
Les suites opératoires
La forme du nez
Les déviations résiduelles
Les irrégularités
Informations
Questions fréquentes
Glossaire
Plan du site
Plan d'accès
Nous joindre