Chirurgie réparatriceLes aspects financiers de la Rhinoplastie

Une rhinoplastie peut être esthétique ou réparatrice. Dans le cas où la rhinoplastie est réparatrice en général, il s’agit d’une rhinoseptoplastie selon les termes consacrés par les assurances sociales, et dans ce cas l’intervention est soumise à un accord préalable de la Sécurité Sociale. Cette demande d’accord est remplie par le chirurgien, et adressée à la caisse d’assurance maladie par le patient. Lorsque la Sécurité Sociale accepte de prendre cette intervention en charge, c’est-à-dire, dans les cas où il s’agit d’un accident qui a entraîné les déformations du nez ou d’une forte déviation globale de la pyramide nasale qui engendre des conséquences respiratoires, la Sécurité Sociale considère que la rhinoplastie est fonctionnelle et accepte la prise en charge.

Il faut que formellement l’accord préalable soit accepté par la Sécurité Sociale. Dans ce cas c’est la Sécurité Sociale qui prendra en charge les frais de clinique, de bloc opératoire, la chambre à deux lits (pas la chambre seule), les suites opératoires avec l’arrêt de travail et les médicaments éventuels.

Si la Sécurité Sociale a accepté la prise en charge, les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste sont alors des honoraires dits « complémentaires de la Sécurité Sociale». Ces honoraires peuvent être alors remboursés partiellement ou même totalement par une mutuelle si elle est de bonne qualité.

L’autre catégorie de rhinoplastie est la rhinoplastie esthétique. La rhinoplastie esthétique est considérée comme une chirurgie de confort et n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale.

Dans ce cas votre chirurgien ne pourra pas faire de demande d’entente préalable, et l’ensemble des frais inhérents à l’intervention seront à votre charge.

Cela signifie que les frais de la clinique, l’hospitalisation en chambre seule, les frais de bloc opératoire, les honoraires de l’anesthésiste et du chirurgien et de l’aide opératoire, ne seront pas remboursables, ni par la Sécurité Sociale bien sûr, ni par les mutuelles puisque les mutuelles n’agissent que lorsque la Sécurité Sociale est intervenue en premier.

Le devis qui vous sera remis tiendra compte du caractère esthétique ou fonctionnel de votre rhinoplastie, et vous indiquera le caractère éventuellement remboursable en partie ou en totalité par votre mutuelle dans le cas d’une prise en charge par la Sécurité Sociale.

S’il s’agit d’une rhinoplastie esthétique, les frais de l’intervention seront tous indiqués complètement sur ce devis. Le devis en chirurgie esthétique est obligatoire et doit toujours vous être remis. Il précise les qualifications du chirurgien, l’agrément de sa clinique, le fait qu’il est assuré en responsabilité civile professionnelle, et que des explications complètes vous ont été données ; ce document doit être signé par le patient si l’intervention est décidée. C’est la preuve du « consentement mutuel » à l’intervention, un peu comme dans un mariage.

Une fourchette de prix : 

le prix de la consultation varie en fonction du remboursement potentiel par la sécurité sociale (pas souvent le cas) entre 70 et 100 euros.
Le prix de l'opération dépend aussi du remboursement potentiel par la sécurité sociale, soit  4 200 euros d'honoraires remboursables par les bonnes mutuelles  (si prise en charge SS acceptée) ou bien de 5 400 euros TTC si l'intervention est purement esthétique, ce prix comprend alors les frais de clinique et l'hospitalisation (Tarifs au 1er janvier 2014).

La rhinoplastie
Réparatrice
Esthétique
Psychologique
  » L'âge
  » Les conséquences
  » Le vieillissement
  » L'opération à refaire
Combien ça coûte
Différents types de nez
Introduction
Chez la femme
  » Les exemples
Chez l'homme
  » Les exemples
La consultation
Je veux refaire mon nez
Première consultation
Deuxième consultation
Consultation d'anesthésie
Lieu où vous serez opéré
Les suites opératoires
Les suites opératoires
La forme du nez
Les déviations résiduelles
Les irrégularités
Informations
Questions fréquentes
Glossaire
Plan du site
Plan d'accès
Nous joindre